Actu.médicalesAddictologiePathologies

Alcoolisme : plus de 85% des alcooliques sont aussi dépendants à la nicotine

Une nouvelle étude explique pourquoi les fumeurs qui boivent sont aussi dépendants de la cigarette. La nicotine aurait un effet stimulant sur les alcooliques et les empêcherait de ressentir la somnolence à l’alcool.

Les personnes dépendantes à l’alcool ont aussi de fortes chances d’être dépendantes au tabac. Ainsi, aux USA, plus de 85 % des individus alcooliques auraient aussi une addiction à la nicotine. 

Une étude menée par des chercheurs de l’Université du Missouri, aux Etats-Unis, pourrait expliquer cette relation entre la consommation d’alcool et le tabagisme, et pourquoi boire augmente le risque de fumer. Par le passé, cette même équipe avait déjà montré que les deux dépendances étaient complémentaires. Ensemble, elles augmentaient le plaisir et l’euphorie ressentis. Toutes deux activaient en effet le système de récompense situé au niveau du cerveau.

 

Tabagisme : un effet anti-alcool sur le sommeil

Lors des nouveaux travaux, publiés dans le Journal of Neurochemistry, les chercheurs ont pratiqué des expériences sur des rats. Ils les ont équipés d’électrodes pour mesurer leur état de sommeil. Ensuite, les petits rongeurs se sont vu proposés du tabac et de l’alcool. Les chercheurs ont alors mis en évidence que la nicotine avait un effet stimulant sur le cerveau de ceux qui prenaient de l’alcool.

Un des effets secondaires de la consommation de boissons alcoolisées est de donner sommeil aux buveurs et la prise de nicotine viendrait compenser cela. Elle réduirait la sensation de fatigue en stimulant une partie du cerveau dénommée « télencéphale basal » qui maintiendrait l’alcoolique en éveil. Les malades dépendants à l’alcool seraient donc poussés à fumer pour éviter de s’endormir et ainsi retrouver une sensation de dynamisme.

L’équipe de l’université de Missouri espère que ses nouvelles conclusions vont conduire à une meilleure compréhension de la complémentarité entre alcool et tabac et aider à mieux prendre en charge les personnes qui souffrent des deux addictions. En attendant, on sait pourquoi les gens fument et boivent en soirée.

[adning id="56586"]
Bouton retour en haut de la page
X