Actu.médicales

Arthrose : alerte sur certains compléments alimentaires

« Les produits en vente libre à base de chondroïtine et de glucosamine, destinés à améliorer le «confort articulaire», peuvent avoir des effets indésirables. Ils sont déconseillés à certaines personnes », fait savoir Santé Magazine qui précise qu’« un million de boîtes seraient vendues chaque année en France ».

« Dans un rapport publié le 29 mars 2019, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) alerte sur un risque d’effets secondaires. Une analyse des déclarations de nutrivigilance faites en Europe, au Canada et aux Etats-Unis montre que, chez certaines personnes, la chondroïtine et la glucosamine peuvent entraîner des « troubles digestifs, des douleurs abdominales, des éruptions cutanées, des démangeaisons, des hépatites ou des purpuras (lésions hémorragiques de la peau) » », poursuit le magazine.

Il indique que « le risque est plus élevé dans certaines catégories de la population », notamment chez « les personnes diabétiques ou pré-diabétiques, asthmatiques ou traitées par anti-vitamine K (anti-coagulant) ».
« L’Anses demande aux industriels de mieux informer les consommateurs sur ces risques et réclame, par ailleurs, une harmonisation au niveau européen des teneurs en glucosamine et chondroïtine dans les compléments alimentaires », conclut le magazine.

Source : Santé Magazine

[adning id="56586"]
Bouton retour en haut de la page
X