Actu.médicalesRhumatologie

Arthrose : l’exercice physique et l’équilibre alimentaire en prévention

Le métabolisme joue un rôle important dans la bonne santé du cartilage et une fonction synoviale correcte ce qui ouvre la porte à des stratégies de prévention.

Selon une revue des avancées de la recherche, l’arthrose pourrait être potentiellement prévenue par une alimentation équilibrée et un exercice physique plus régulier. Dans une revue sur l’arthrose, parue dans Nature Reviews Rheumatology, les chercheurs de l’université du Surrey mettent en évidence un lien crucial entre trouble du métabolisme et arthrose.
Les troubles métaboliques causés par un mauvais équilibre diététique et un mode de vie sédentaire seraient à même de déclencher la reprogrammation cellulaire dans le corps et les articulations

Rôle-clé des troubles métaboliques

Dans des conditions micro-environnementales défavorables, les cellules de mammifères subissent un changement du métabolisme cellulaire d’un état d’équilibre au repos à un état métabolique fortement activé afin de maintenir l’homéostasie énergétique de la cellule.

Ce phénomène entraîne également une augmentation des molécules métaboliques intermédiaires intervenant dans la biosynthèse des protéines inflammatoires et de dégradation qui, à leur tour, activent les principaux facteurs de transcription et les voies de signalisation inflammatoire impliquées dans les processus cataboliques et la perpétuation des drivers de la pathogenèse.

En pratique

Pendant de très nombreuses années, l’arthrose a été considérée comme une forme d’usure inhérente au vieillissement. En réalité, il n’en est rien, la génétique joue un rôle important et l’âge ne fait que favoriser l’émergence de cette maladie.

Au cours des dernières années, plusieurs études ont démontré que les troubles métaboliques ont un rôle-clé dans les maladies articulaires. En particulier, le métabolisme cellulaire est radicalement modifié dans l’arthrose et l’immuno-métabolisme aberrant peut être une caractéristique-clé de nombreux phénotypes d’arthrose.

La découverte d’une influence majeure des troubles du métabolisme secondaire à une mauvaise alimentation et à un mode de vie sédentaire amène à penser que ceci ouvre la porte à des stratégies efficaces de prévention de l’arthrose.

 

[adning id="56586"]
Bouton retour en haut de la page
X