Actu.médicales

Bien entendre protège du déclin cognitif.

Selon un article publié sur le Figaro

La presbyacousie (perte auditive lié à l’âge) est un phénomène fréquent qui concerne 30% des plus de 65 ans et 80% des plus de 80 ans.

Cette baisse de l’audition en plus de la dépression et l’isolement social, elle est à l’origine d’une accélération du déclin cognitif.

Le Figaro indique que le risque de démence est multiplie par 2 si la perte auditive est modérée, et multiplié par 5 pour une perte sévère.

Le Figaro note que « le résultat dans le journal of the American Gériatries Society est clair, les personnes corrigées ont des résultats aussi bons que celles qui entendent bien et toutes faisaient mieux que les malentendants non équipés »

La prise en charge de la presbyacousie  chez les personnes âgées, note de l’ ORL et du médecin généraliste , ainsi que la promotion d’une activité physique et d’un régime méditerranéen sont les clefs d’un vieillissement réussi.

[adning id="56586"]
Bouton retour en haut de la page
X