Actu.médicalesCancerologie

Cancer : l’augmentation de la survie n’est pas corrélée à une bonne qualité de vie

L’augmentation de la durée de vie liée aux traitements en cas de cancer n’est pas associée à une qualité de vie satisfaisante. C’est ce qu’indiquent des chercheurs auteurs d’une revue systématique dans le JAMA Internal Medicine, suggérant qu’une vie prolongée par les traitements n’apporte peut-être pas de satisfaction.  

Les traitements contre le cancer prolongent l’espérance de vie des patients mais leur qualité de vie ne s’en trouve pas toujours améliorée et ce facteur n’est pas pris en compte lors de l’évaluation de nouveaux traitements.
Une revue systématique parue dans JAMA Internal Medicine montre en effet l’absence d’association entre ces deux facteurs à l’issue de l’analyse d’essais randomisés menés entre 2000 et 2016. Ils incluaient des patients traités pour un cancer par chimiothérapie orale, intraveineuse, intrapéritonéale ou encore intrapleurale et qui renseignaient sur des indicateurs de qualité de vie.

Les auteurs ont retenu 38 essais incluant 13.979 patients atteints de 12 types de cancers différents et utilisant six outils d’évaluation de la qualité de vie différents. Ils ont ensuite étudié l’association entre la durée de vie gagnée médiane (en mois) dans ces différents groupes et les scores de qualité de vie globale, physique et psychologique allant de 0 à 100 (100 reflétant une excellente qualité de vie).

La différence médiane de durée de vie entre les groupes d’intervention et les groupes contrôles était de 1,91 mois seulement. Sur cette période, le score de qualité de vie globale a diminué en moyenne de 0,39 par mois avec néanmoins des nuances : + 0,26 pour le score de qualité de vie sur des critères physiques a + 1.08 pour les aspects psychologiques.
Les auteurs constatent ainsi que prolonger la survie par les traitements n’entraine pas d’amélioration de la qualité de vie des individus et suggèrent que leur utilisation soit donc évaluée également sous cet angle.

Référence :
Bruno Kovic et al.
Evaluating Progression-Free Survival as a Surrogate Outcome for Health-Related Quality of Life in OncologyA Systematic Review and Quantitative Analysis
JAMA Intern Med. 2018;178(12):1586-1596
Retrouvez l’abstract en ligne

Bouton retour en haut de la page
X