Actu.médicales

Cigarettes électroniques: Efficaces pour arrêter de fumer

Les cigarettes électroniques semblent plus efficaces que les thérapies classiques de substitution de la nicotine pour arrêter de fumer avec un soutien comportemental d’un mois. Des chercheurs britanniques viennent de publier dans le New England Journal of Medicine, un important essai randomisé et contrôlé pour comparer cette nouvelle stratégie de sevrage aux thérapies classiques.

Les cigarettes électroniques sont couramment utilisées pour tenter d’arrêter de fumer, mais peu de données existent sur leur efficacité par rapport à celle des produits à base de nicotine standard pour le sevrage tabagique. Les auteurs ont inclus au hasard 886 adultes qui consultaient des services de lutte contre le tabagisme au sein du système national de santé britannique.

Ils les ont répartis en 2 groupes : produits de substitution de la nicotine de leur choix (y compris des combinaisons de produits) pouvant aller jusqu’à 3 mois ou à un kit de démarrage pour e-cigarette (un e-cigarette rechargeable de deuxième génération), avec un flacon de e-liquide à la nicotine [18 mg par millilitre]), avec une recommandation d’achat de nouveaux e-liquides de la saveur et de la force de leur choix. Le traitement comprenait en plus un soutien comportemental hebdomadaire pendant au moins 4 semaines.
A un an, le taux d’abstinence était de 18,0% dans le groupe des cigarettes électroniques, contre 9,9% dans le groupe du remplacement classique de la nicotine (RR=1,83; IC95%= [1,30- 2,58]; p <0,001).

En revanche, les participants abstinents du groupe des e-cigarettes étaient plus susceptibles que ceux du groupe des substituts à la nicotine d’utiliser le produit attribué à 52 semaines (80% [63 sur 79 participants] vs 9% [4 sur 44 participants]) et des irritations de la gorge et de la bouche ont été signalées plus fréquemment dans le groupe des cigarettes électroniques (65,3% contre 51,2% dans le groupe de remplacement de la nicotine). Il n’y avait pas de différences significatives entre les groupes dans l’incidence de la respiration sifflante ou de l’essoufflement.

Les auteurs concluent que, accompagnées d’un soutien comportemental d’un mois, les cigarettes électroniques semblent plus efficaces pour arrêter de fumer que les thérapies classiques de substitution de la nicotine.

Référence :
Hajek P et al.
A Randomized Trial of E-Cigarettes versus Nicotine-Replacement Therapy.
N Engl J Med. 2019
Retrouver l’abstract en ligne

Bouton retour en haut de la page
X