Actu.médicalesRhumatologie

Contre l’épanchement articulaire dans la gonarthrose : la vitamine D et les diurétiques ?

Il s’agit d’une étude post-hoc d’un essai clinique récemment publié ayant évalué un traitement par vitamine D3 (50000 Unités/mois) versusplacebo chez les patients souffrant de gonarthrose avec un taux initial de vitamine D entre 12 et 60 mmol/L. Cet essai était négatif sur quant à l’efficacité symptomatique et sur la perte du cartilage en IRM de la vitamine.
Dans le travail présenté au congrès, les auteurs montrent que, contrairement au groupe placebo dans lequel le volume de l’épanchement et de la synovite quantifié en IRM augmente sur 24 mois, ce même volume restant stable dans le groupe « vitamine D ».arthrose-genouIl y a donc possiblement un effet de la vitamine D sur l’évolution de l’épanchement et de la synovite dans la gonarthrose.

Un autre travail dont le poster n’a pas été présenté ce samedi mené chez 200 patients a également montré une diminution de l’épanchement articulaire dans la gonarthrose avec de faibles doses de spironolactone 50 mg/j. Cependant, l’effet antalgique était moins net.

Pour aller plus loin :
Elsaman AM et al.
Low-dose Spironolactone: Treatment for Osteoarthritis-related Knee Effusion. A Prospective Clinical and Sonographic-based Study.
J Rheumatol. 2016 Jun;43(6):1114-20.

Retrouvez l’abstract en ligne

D’après les communications :
EFFECT OF VITAMIN D SUPPLEMENTATION ON EFFUSION-SYNOVITIS IN KNEE OSTEOARTHRITIS: A RANDOMIZED CONTROLLED TRIAL
X. Wang et al.

Retrouvez l’abstract en ligne

OSTEOARTHRITIS RELATED EFFUSION: FOLLOW UP OF PAIN AND FLUID THICKNESS AFTER TREATMENT WITH SPIRONOLACTONE. A PROSPECTIVE STUDY
A. R. Radwan et al

Retrouvez l’abstract en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
X