Actu.médicales

Covid-19 : La sérothérapie comme espoir de traitement

Le plasma sanguin des personnes ayant guéri du Covid-19, pourrait aider les autres malades à lutter contre la maladie. Des chercheurs américains de l’université Johns Hopkins viennent de publier une tribune sur cette nouvelle piste thérapeutiqueDe prochains essais devraient avoir lieu.

Depuis début 2020, le monde est confronté à une pandémie de syndrome respiratoire aigu sévère du au coronavirus 2. Ce SARS-CoV-2 provoque une maladie à coronavirus, abrégée en COVID-19.
Ce virus semble être un nouveau pathogène humain pour lequel il n’y a pas de vaccins, d’anticorps monoclonaux ou de médicaments disponibles bien que beaucoup soient en développement. Ils estiment que la sérothérapie humaine pourrait être une option pour la prévention et/ou le traitement de la maladie à COVID-19.
La sérothérapie a récemment été testée dans la grippe H1N1 et la fièvre Ebola, ainsi que chez des patients atteints de SRAS ou de MERS. Cependant, la plupart des études étaient de petite taille et/ou avaient porté sur des malades à un stade avancé. Ces essais prévus font suite à des études menées en Chine portant sur le plasma sanguin de patients guéris du Covid-19.

Enfin pour déployer l’administration de sérum pour COVID-19, les auteurs préconisent six conditions à remplir : la disponibilité d’une population de donneurs qui ont guéris de la maladie et peuvent donner du sérum de convalescence; des banques de sang pour traiter les dons de sérum; la disponibilité de tests, y compris des tests sérologiques, pour détecter le SRAS-CoV-2 dans le sérum et des tests virologiques pour mesurer la neutralisation virale; le soutien d’un laboratoire de virologie pour effectuer ces tests; des protocoles thérapeutiques, qui devraient idéalement comprendre des essais cliniques randomisés pour évaluer l’efficacité de toute intervention  et mesurer les réponses immunitaires; ainsi que la conformité réglementaire.

Référence :
Arturo Casadevall and Liise-anne Pirofski
The convalescent sera option for containing COVID-19
J Clin Invest. 2020;130(4):1545–1548.
Retrouver l’article en ligne

Bouton retour en haut de la page
X