Actu.médicales

Douleur chronique associée à une accélération du déclin cognitif chez les sujets âgés

Les personnes âgées souffrant de douleurs persistantes déclarées à deux ans d’intervalle ont un risque accru de déclin cognitif rapide, lui-même associé à un risque accru de perte d’indépendance dans les dix ans et de démence. C’est ce que montre une étude de cohorte publiée dans JAMA of Internal Medicine.

Une douleur chronique peut être prédictive d’un déclin cognitif accéléré chez les personnes âgées ainsi que d’une augmentation du risque de démence et de dépendance. C’est ce qu’indique une étude parue dans le JAMA of Internal Medicine.
Le lien entre douleur persistante et déclin cognitif a été suggéré par plusieurs études et les auteurs de ces nouveaux travaux cherchaient à le vérifier dans le cadre d’une étude de cohorte longitudinale incluant 10.065 personnes âgées en moyenne de 73 ans et vivant en maison de retraite. Les participants ont été interrogés deux fois par an sur les douleurs ressenties en 1998 et 2000 et leurs capacités cognitives ont été évaluées à ces occasions et à plus long terme.
Les résultats montrent que 10,9% de l’effectif souffrait de douleurs persistantes au cours de ces interrogatoires et que ces personnes présentaient davantage de symptômes dépressifs et de limitations des activités quotidiennes.
Mais surtout, la vitesse de déclin cognitif était accélérée chez ces individus par rapport à ceux qui ne présentaient pas de douleur chronique, et leur risque de démence était augmenté dans les douze ans. La vitesse de déclin cognitif était augmentée de 9,2% et s’accompagnait d’une augmentation du risque de perte d’indépendance après dix ans.
Le risque de ne plus pouvoir prendre seul ses médicaments était augmenté de 15,9% et celui de ne plus pouvoir gérer son argent de 11,8%. Enfin, le risque absolu de démence était lui augmenté de 2,2% dans les années suivantes.

Référence :
Whitlock E et al.
Association Between Persistent Pain and Memory Decline and Dementia in a Longitudinal Cohort of Elders
[Retrouvez l’abstract en ligne]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
X