Actu.médicalesPathologiesRhumatologie

Du nouveau contre l’arthrose

Télé 7 Jours remarque que « qualifiées de mal du siècle, les douleurs lombaires sont en constante augmentation du fait de la sédentarité », et fait un « zoom sur 3 nouveautés qui améliorent notre vie ».
Le magazine évoque tout d’abord une « imagerie globale pour un diagnostic plus précis » : « Aujourd’hui, les progrès de l’imagerie permettent un dépistage de plus en plus précoce et précis des pathologies lombaires. Ainsi, grâce à la technologie EOS 3D, le radiologue dispose désormais d’une vision globale du squelette en position naturelle, debout ou assis, qui prend notamment en compte l’effet de la pesanteur sur les douleurs lombaires ».
L’hebdomadaire explique que « l’appareil mesure l’équilibre de la colonne et calcule également les angles d’incidence du bassin, une mesure que ne permettent pas les autres techniques d’imagerie (radio, scanner ou IRM). Une donnée pourtant intéressante pour affiner les traitements ! ».
Télé 7 Jours souligne ainsi que « cette imagerie est 14 fois moins irradiante que la radio classique.Rheuma-Schmerzpunkte Cela présente un grand intérêt lorsque les examens doivent être répétés, notamment dans le suivi des scolioses chez l’enfant. De plus, elle permet de mettre en route une rééducation beaucoup plus personnalisée ou de réaliser une intervention chirurgicale précise, qui tient compte de l’équilibre global de la statique vertébrale », poursuit le magazine, qui note qu’« à l’heure actuelle, 40 centres hospitaliers et cliniques en sont équipés, un chiffre en constante augmentation ».
L’article évoque aussi la « Pression Continue Profonde pour soulager les tensions » : « Impressionnante, la thérapie Pression Continue Profonde soulage les douleurs du dos d’origine mécanique. Mise au point par un médecin ostéopathe, le Dr David Khorassani, elle consiste à exercer des pressions au niveau des muscles posturaux profonds afin d’obtenir un relâchement musculo-tendineux. […] Depuis 2005, 7 études cliniques ont permis d’établir l’efficacité de cette approche en cas de lombalgie, de tendinopathie et de fibromyalgie ».
Télé 7 Jours précise que « c’est indolore, car on intervient toujours à distance des points contractés, pour obtenir une détente globale du dos. Et comme le relâchement musculaire libère les tensions tendineuses et articulaires, tout en agissant sur la posture d’ensemble de la colonne vertébrale, c’est une méthode qui prévient des récidives ».
Le magazine se penche enfin sur une « alternative à la chirurgie avec le Discogel » : « Ce procédé médical est indiqué dans certaines formes de hernies discales résistantes aux traitements classiques. […] Elle consiste en l’injection, sous contrôle radiologique, d’un gel composé à 96% d’alcool, directement dans le disque. En se propageant dans la hernie et dans les fissures du disque, il permet de décomprimer la racine nerveuse et de soulager définitivement les douleurs en une seule injection ».
« Les études cliniques en milieu hospitalier ont établi l’efficacité de cette méthode clans 70% des cas, ainsi que son innocuité. Selon la Société française de rhumatologie, ces études demandent encore à être confirmées à plus large échelle. A suivre, donc, de très près »,
continue l’article.

Source: Télé7 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
X