Actu.médicales

Effet du tirzépatide, un co-agoniste des récepteurs du GLP-1 et du GIP, sur les marqueurs biologiques de la NASH chez des patients diabétiques de type 2

Le tirzépatide est un co-agoniste des récepteurs du GLP-1 et du GIP (« twincretin ») administré en une injection sous-cutanée hebdomadaire ayant démontré une efficacité spectaculaire sur la glycémie et le poids après 26 semaines de traitement, avec un bon profil de tolérance chez des patients diabétiques de type 2 dans une étude de phase II publiée dans le Lancetil y a quelques mois. Dans cette étude, des patients diabétiques de type 2 ont été randomisés pour recevoir une injection hebdomadaire de tirzépatide (TZP) à la dose de 1, 5, 10 ou 15 mg, de dulaglutide (DULA) 1,5 mg ou de placebo.

Dans une analyse post hoc de l’étude, les auteurs ont dosé différents biomarqueurs associés à la NASH à l’inclusion et à la fin de l’étude : ASAT, ALAT, adiponectine, K-18 (fragment M30 de la cytokératine — marqueur d’apoptose hépatocytaire) et Pro-C3 (fragment du pro-peptide N-terminal du pro-collagène de type III — marqueur de fibrose). Après 26 semaines de suivi, le traitement par TZP a permis d’obtenir une réduction significative des taux d’ALAT (pour toutes les doses), d’ASAT (pour 1, 5 et 15 mg), de K-18 (pour 5, 10 et 15 mg) et de Pro-C3 (pour 15 mg), ainsi qu’une augmentation de l’adiponectine (pour 10 et 15 mg). Par rapport au placebo, la diminution du taux de K-18 est plus importante sous TZP 10 mg et celle du Pro-C3 sous TZP 15 mg, et l’augmentation de l’adiponectine est plus importante que sous TZP 10 et 15 mg. Comparée au DULA, la baisse des ALAT est plus marquée sous TZP 10 et 15 mg.

Conclusion

Les résultats de ce travail exploratoire suggèrent que le TZP pourrait avoir un bénéfice significatif sur la NASH des patients DT2, et ouvrent la voie à la réalisation d’études dédiées.

 

Ce compte-rendu a été réalisé sous la seule responsabilité du coordinateur, des auteurs et du directeur de la publication qui sont garants de l’objectivité de cette couverture de congrès.

Bouton retour en haut de la page
X