Actu.médicales

“Faire le ménage affaiblit les poumons autant que la cigarette”

Science et Vie relaie une « mauvaise nouvelle pour les fées du logis : respirer les produits ménagers accélère le déclin des poumons. Un effet équivalent à fumer 10 à 20 cigarettes par jour pendant 20 ans ! ».

Le magazine livre ainsi les conclusions d’une « grande étude menée dans 8 pays européens sur un échantillon de 6230 personnes de toutes classes socio-professionnelles. Leur capacité pulmonaire a été mesurée par spirométrie à trois reprises au cours de 20 ans (en moyenne, entre 34 et 54 ans d’âge) : chez les femmes qui faisaient le ménage, elle déclinait de 0,5% par an ».

« Aucun effet n’a été constaté chez les hommes, probablement en raison d’une proportion trop faible d’agents de ménage dans l’échantillon (1,9%) », ajoute le mensuel.
Science et Vie retient que selon les auteurs de cette étude parue dans l’American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, « les produits d’entretien inhalés peuvent à la longue irriter et sensibiliser les voies respiratoires (de la trachée aux poumons), surtout s’il s’agit de sprays ou de substances toxiques comme l’eau de javel ou l’ammoniac ».

Source: Science et Vie

[adning id="56586"]
Bouton retour en haut de la page
X