Actu.médicalesGynéco-obstétrique

Frottis cervico-utérin : toutes les techniques ont-elles la même efficacité?

La sensibilité des différents tests de dépistage par frottis du col utérin pour la détection des lésions CIN capables de progresser semble différer selon les tests et être meilleure pour le prélèvement cytologique en milieu liquide de type SurePath. Des chercheurs néerlandais ont réalisé une étude de cohorte rétrospective en population à partir des données histo-cyto-pathologiques de près de 6 millions de femmes ayant un résultat de frottis normal. Ces résultats, publiés dans le British Medical Journal, remettent en cause la règle admise selon laquelle, les différentes techniques de frottis ont une efficacité similaire.

De nouveaux tests de dépistage comme le prélèvement cytologique en milieu liquide, en association éventuelle avec la détection de l’HPV se généralisent. Un consensus général veut que la sensibilité pour détecter les néoplasies intra-épithéliales cervicales est similaire entre ces tests.
Les auteurs ont voulu évaluer la sensibilité de deux tests en phase liquide (SurePath et ThinPrep) par rapport à une analyse cytologique classique en termes d’incidence cumulée de cancer invasif du col de l’utérus dans les 72 mois après un examen de dépistage dont les résultats étaient normaux.
Ils ont utilisé les registres nationaux de données hollandais concernant 5.924.474 femmes ayant un résultat de frottis normal sur la période 2000-2013 (23.833.123 personnes-années). L’utilisation de SurePath plutôt que de la cytologie classique ou du ThinPrep était associée à des taux de cancer du col de l’utérus inférieurs de 19%.
Cela suggère que la sensibilité du test SurePath pour détecter les lésions CIN progressives est plus élevée (12 cancers en moins pour 100.000 tests normaux). Concernant le test ThinPrep, il semble plus sensible que la cytologie classique mais la différence n’est pas statistiquement significative.

Référence :
Rozemeijer K, Naber SK, Penning C, Overbeek LI, Looman CW, de Kok IM, Matthijsse SM, Rebolj M, van Kemenade FJ, van Ballegooijen M.
Cervical cancer incidence after normal cytological sample in routine screening using SurePath, ThinPrep, and conventional cytology: population based study.
BMJ. 2017 Feb 14;356:j504.
Retrouver l’article en ligne

[adning id="56586"]
Bouton retour en haut de la page
X