Actu.médicalesCardiologie

La migraine associée aux accidents cardiovasculaires

Migraine et évènements cardiovasculaires seraient bien liés d’après une étude parue dans le BMJ. Des chercheurs ont établi ce lien en étudiant une cohorte de femmes âgées de 25 à 42 ans.

Plus de 115.500 femmes âgées de 25 à 42 ans et indemnes de maladie cardiovasculaire n’ont pas été de trop pour permettre à une équipe américaine de constater que celles qui faisaient des migraines avaient en fait un risque accru d’accident cardiovasculaire et de mortalité cardiovasculaire. Ces femmes faisaient partie de la Nurses’ Health Study II dont le suivi s’est prolongé de 1989 à 2011. Parmi elles, 15,2% étaient migraineuses.
Dans l’ensemble de la cohorte, les auteurs ont recherché en critère principal la survenue d’un événement cardiovasculaire incluant infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral ou tout accident cardiovasculaire fatal. Sur les plus de vingt ans de suivi, 1329 accidents cardiovasculaires sont finalement survenus et 223 femmes sont décédées d’un accident de ce type.8843233-14000436Les auteurs ont constaté que le fait d’être migraineuse augmentait le risque de survenue de ces événements : + 50% de risque relatif de développer une maladie cardiovasculaire grave, + 39% de risque relatif de faire un infarctus du myocarde, + 62% de faire un AVC ou encore + 73% de développer un angor ou de subir une revascularisation par rapport au fait de ne pas faire de migraine.

Le fait d’être migraineuse était également associé au risque de mortalité cardiovasculaire avec un sur-risque relatif de + 37%.
Ces associations concernaient en outre tous les sous-groupes de femmes : moins de 50 ans ou plus de 50 ans, fumeuses et abstinentes, hypertendues ou non, utilisatrices de contraceptifs oraux ou non ou encore celles qui prenaient un traitement hormonal de la ménopause ou pas. Des conclusions qui doivent inciter, selon les auteurs, à dépister les facteurs de risque cardiovasculaire chez les migraineuses.

Référence :
Tobias Kurth et al.
Migraine and risk of cardiovascular disease in women: prospective cohort study
BMJ 2016;353:i2610
[Retrouvez l’abstract en ligne]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
X