Actu.médicalesGynéco-obstétrique

Les corticostéroïdes utiles après 33 semaines de grossesse

L’administration anténatale de corticostéroïdes après 34 semaines de grossesse réduit la morbidité respiratoire à la naissance, que ce soit dans le contexte d’un accouchement prématuré entre 34 et 37 semaines ou dans le cadre d’une césarienne programmée au-delà de 37 semaines. C’est ce que montre une méta-analyse parue dans le BMJ.

Si l’intérêt des corticostéroïdes n’est plus à démontrer chez les grands prématurés pour accélérer la maturation des poumons et réduire la morbidité respiratoire, ces médicaments pourraient également être utiles après 33 semaines de grossesse comme le montre une méta-analyse parue dans le BMJ.

pills over white; Shutterstock ID 81326548; PO: aol; Job: production; Client: drone
pills over white; Shutterstock ID 81326548; PO: aol; Job: production; Client: drone

Les auteurs ont analysé six essais randomisés comparant l’administration de corticostéroïdes anténataux versus placebo ou aucun traitement chez des femmes attendant un seul enfant et accouchant entre 34 et 37 semaines de grossesse, ainsi que chez des femmes chez qui une césarienne était planifiée à terme au-delà de 37 semaines de grossesse. Au total, ces essais ont inclus 5698 nouveaux-nés.
Les résultats montrent que l’administration de corticostéroïdes réduit la morbidité respiratoire également chez les nourrissons nés dans ces conditions particulières. Le risque relatif de syndrome respiratoire aigu est réduit de 26% et 45% pour les formes sévères. Le risque de tachypnée est réduit de 44% et les auteurs notent un recours moindre au surfactant, à la ventilation mécanique et une durée diminuée de mise sous oxygène et des concentrations administrées.
De sorte que le séjour en unité de soins intensifs est réduit d’une semaine chez les enfants traités avant la naissance et leurs scores AGPAR sont supérieurs à ceux obtenus chez les sujets contrôles.

Référence :
Gabriele Saccone et al.
Antenatal corticosteroids for maturity of term or near term fetuses: systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials
BMJ 2016;355:i5044
[Retrouvez l’abstract en ligne]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
X