Actu.médicalesCardiologie

Les facteurs de risque vasculaire à l’âge adulte augmentent le risque d’un taux élevé de dépôts amyloïdes 20 ans plus tard

La présence de facteurs de risque vasculaire au cours de la vie est associée à un taux élevé de dépôts amyloïdes dans le cerveau à un âge plus avancé. C’est ce que montre une étude parue dans le JAMA qui suggère leur rôle dans l’accumulation de ces dépôts et le développement de la maladie d’Alzheimer.

Risque vasculaire et risque ultérieur de démence vont bel et bien de pair, et cela pourrait passer par un accroissement de dépôts amyloïdes dans le cerveau. C’est ce que montre une équipe américaine après avoir effectué une étude prospective incluant 346 personnes de la cohorte ARIC pour Atherosclerosis Risk in Communities dans trois régions des Etats-Unis. Elles étaient âgées en moyenne de 52 ans et indemnes de démence.
Une évaluation des facteurs de risque vasculaire (IMC ≥30, tabagisme, hypertension, diabète, et cholestérol total ≥200 mg/dL) a été effectuée à partir de 1987-1989 et l’observation de dépôts amyloïdes a été réalisée par tomographie entre 2011 et 2013 quand les participants avaient en moyenne 76 ans. Soit un suivi médian de 23,5 ans.

A l’inclusion, 65 participants ne présentaient aucun facteur de risque vasculaire, 123 en avaient un et 134 en avaient deux ou plus. Les résultats montrent que le fait d’avoir davantage de facteurs de risque au cours de la vie adulte est associé à un taux élevé de dépôts amyloïdes vingt ans plus tard. C’était le cas pour 61,2% des personnes présentant plusieurs facteurs de risque, 50,5% de celles en ayant un et seulement 30,8% des cas de celles ne présentant aucun facteur de risque à l’inclusion.
Le risque relatif d’avoir un taux élevé de dépôts était ainsi augmenté de 88% pour un facteur de risque vasculaire par rapport à zéro et multiplié par près de trois en présence d’au moins deux facteurs de risque vasculaire. Par contre les facteurs de risque vasculaire survenant tardivement, à un âge avancé, n’étaient pas associés à ce risque.

Référence :
Rebecca F. Gottesman et al.
Association Between Midlife Vascular Risk Factors and Estimated Brain Amyloid Deposition
JAMA. 2017;317(14):1443-1450
[Retrouvez l’abstract en ligne]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
X