Actu.médicalesMédecine Générale

Les statines peu efficaces chez les patients dialysés

Les statines ont un effet limité chez les patients sous dialyse. Alors que le traitement réduit le risque d’accident cardiovasculaire d’environ 21% par mmol/L de réduction de LDL cholestérol, ce chiffre diminue chez les patients dont la fonction rénale est très altérée et s’effondre à 6% chez les patients dialysés. C’est ce que montre une étude de la Cholesterol Treatment Trialists’ Collaboration parue dans The Lancet Diabetes and Endocrinology.

Pour obtenir un bénéfice chez les patients souffrant d’insuffisance rénale sévère, choisir la statine permettant d’obtenir la plus forte baisse de LDL cholestérol. C’est en substance le message des auteurs d’une étude parue dans The Lancet Diabetes and Endocrinology.
Elle montre que le bénéfice des statines en termes de prévention d’accident cardiovasculaire diminue avec le niveau d’altération de la fonction rénale des patients et s’avère très faible chez les patients dialysés. Ces conclusions sont le fruit d’une méta-analyse destinée à trancher sur l’intérêt des statines chez ces patients.istock_000070175135_mediumLes auteurs ont analysé 28 études incluant les données de 183 419 sujets, issues de leur base de la Cholesterol Treatment Trialists’ Collaboration(CTTc) et exhaustives sur la fonction rénale des patients à l’inclusion, les mesures de LDL cholestérol et la nature des accidents cardiovasculaires survenus. Ils ont également travaillé sur les données des études SHARP et AURORA.
Les résultats montrent une baisse globale de survenue d’un accident cardiovasculaire de 21% par mmol/L de réduction de LDL cholestérol avec un bénéfice qui décline en même temps que la fonction rénale : -22% en cas d’eGFR ≥60 mL/min/1·73 m2, -24%  en cas d’eGFR 45 to <60 mL/min/1·73 m2, -15% en cas d’eGFR 30 to <45 mL/min/1·73 m2, -15% en cas d’eGFR <30 mL/min/1·73 m2 mais pas sous dialyse et -6% chez les patients dialysés.
Des tendances observées à la fois en prévention d’un accident coronarien ou vasculaire mais pas pour la revascularisation myocardique.

Référence :
Cholesterol Treatment Trialists’ (CTT) Collaboration
Impact of renal function on the effects of LDL cholesterol lowering with statin-based regimens: a meta-analysis of individual participant data from 28 randomised trials
The Lancet Diabetes and endocrinology Volume 4, No. 10, p829–839, October 2016
[Retrouvez l’abstract en ligne]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
X