Actu.médicalesCardiologiePathologies

Lutter contre l’hypertension, bénéfique quel que soit le niveau de départ de la PAS

Faire baisser la pression artérielle systolique sous la barre des 130 mm Hg est toujours utile en termes de prévention cardiovasculaire. Une nouvelle méta-analyse parue dans The Lancet montre que le bénéfice est réel quelque soit le niveau de départ de la PAS pour chaque baisse de 10 mm Hg, y compris en présence d’antécédents cardiovasculaires.

Chaque réduction de 10 mm Hg de la PAS diminue de 20% le risque relatif de maladie cardiovasculaire, de 17% le risque relatif de maladie coronarienne, de 27% celui d’AVC, 28% pour l’insuffisance cardiaque et au final 13% le risque de mortalité toute cause et ce, quel que soit le niveau initial de la pression artérielle systolique (PAS), très élevé ou pas. C’est ce que montrent des chercheurs après avoir effectué une méta-analyse dont les résultats sont parus dans The Lancet.  hypertension-exercise
Le bénéfice de la baisse de la pression artérielle sur le risque vasculaire n’est plus à démontrer mais les auteurs voulaient quantifier ce bénéfice en fonction du niveau de PAS en début de prise en charge, de la présence de comorbidités et du type de classe thérapeutique.
Pour cela ils ont effectué une méta-analyse à partir de 123 études contrôlées randomisées incluant au minimum 1000 patient-années dans chaque bras. Leur analyse montre par ailleurs que le bénéfice est réel chez tous les patients présentant des antécédents cardiovasculaires mais est légèrement plus faible en cas de diabète et d’insuffisance rénale chronique.
Par ailleurs, ils notent une efficacité moindre des bêtabloquants par rapport aux autres classes thérapeutiques en termes de prévention des accidents cardiovasculaires graves, des AVC et de l’insuffisance rénale. A l’inverse, les inhibiteurs calciques sont plus performants que les autres pour la prévention des AVC mais moins efficaces pour la prévention de l’insuffisance cardiaque alors que pour cette dernière les diurétiques semblent à recommander.

Référence :
Dena Ettehad et al.
Blood pressure lowering for prevention of cardiovascular disease and death: a systematic review and meta-analysis
The Lancet 2016
[Retrouvez l’abstract en ligne]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
X