Actu.médicalesRhumatologie

Ménopause : le régime méditerranéen contre l’ostéoporose

Fruits, légumes, poissons et huile d’olive : le régime méditerranéen est une nouvelle fois à l’honneur. Dans une étude publiée dans le JAMA Internal Medicine, un groupe de chercheurs des universités de Würzburg (Allemagne), de Los Angeles (Etats-Unis) ou encore de l’Albert Einstein College of Medicine (New York, Etats-Unis) montre que les femmes ménopausées respectant un régime alimentaire de type méditerranéen auraient moins de risque de se fracturer la hanche », fait savoir Top Santé.
Il précise que « l’étude s’appuie sur une cohorte de 90 014 femmes âgées en moyenne de 64 ans. Les chercheurs ont pathologische_fraktu_774recueilli les données de santé de ces participantes dans 40 centres médicaux. Au cours des 15 ans d’analyse, 2 121 cas de fractures de la hanche y ont été enregistrés. Les chercheurs ont observé que le groupe des femmes qui observaient un régime méditerranéen souffraient moins de ces fractures que les autres femmes ».
« Selon les chercheurs, cela s’explique par le fait que ce régime sain pourrait jouer un rôle dans le maintien de la bonne santé osseuse chez les femmes ménopausées. Cette alimentation pourrait ainsi contribuer à limiter l’ostéoporose, maladie caractérisée par une baisse de la densité osseuse », explique l’article.
Top Santé rappelle qu’« après 50 ans, l’ostéoporose touche une femme sur quatre et augmente les risques de fracture, notamment de la hanche et du col du fémur ». « Les vertus du régime méditerranéen en terme de santé ne cessent de s’accumuler. De précédentes études ont déjà montré que cette alimentation serait liée au bien-être mental, augmenterait la fertilité, abaisserait les risques de maladie d’Alzheimer, de cancer du sein et de la prostate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
X