Actu.médicales

Pas de liens entre la pluie et les douleurs rhumatismales

La météo ne semble pas influencer les consultations pour douleurs articulaires ou lombaires. Les auteurs viennent de publier dans le British Medical Journal, les résultats d’une étude observationnelle portant sur plus de 10 millions de consultations entre 2008 et 2012.

Beaucoup de personnes associent les changements dans les conditions météorologiques, notamment l’augmentation de l’humidité, des précipitations ou de la pression barométrique, à une aggravation des symptômes articulaires, en particulier les personnes souffrant d’arthrose. Différentes études n’ont jusqu’ici pas permis de conclure sur la véracité de ce lien.
Des chercheurs américains ont souhaité réalisé une vaste étude observationnelle. Ils ont mis en relation les données pluviométriques des stations météorologiques avec les données du système d’assurance médicale Medicare. Ils ont inclus 1.552.842 adultes âgés de 65 ans et plus qui ont participé à un total de 11.673.392 consultations externes (dont 2.095.761 -18 % – par temps pluvieux) avec un médecin généraliste entre 2008 et 2012.
Au total, ils n’ont retrouvé aucune relation entre les précipitations (du jour de la consultation comme de la semaine) et les consultations externes pour les douleurs articulaires ou dorsales (polyarthrite rhumatoïde, arthrose, spondylose, discopathie intervertébrale et autres troubles articulaires non traumatiques).
Ces résultats étaient également observés parmi les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. Les auteurs concluent qu’il est difficile de prouver une absence de lien et que d’autres recherches intégrant la gravité de la maladie et de la douleur seraient utiles pour étayer la validité de cette croyance commune.

Référence :
Jena AB, Olenski AR, Molitor D, Miller N.
Association between rainfall and diagnoses of joint or back pain: retrospective claims analysis
BMJ. 2017 Dec 13;359:j5326.
Retrouver l’article en ligne

Bouton retour en haut de la page
X