Actu.médicalesInféctiologie

Quel traitement pour éradiquer Helicobacter pylori ?

Dans le contexte des hausses de résistances à la clarithromycine de Helicobacter pylori, en  première intention, la quadrithérapie à base de bismuth semble plus efficace qu’une trithérapie de 14 jours mais entraine aussi plus d’effets secondaires. Des chercheurs taïwanais viennent de publier, dans le Lancet, les résultats d’un essai randomisé multicentrique ouvert comparant l’efficacité et l’innocuité de 3 schémas thérapeutiques d’éradication actuellement utilisés.

Depuis plusieurs années en France, les taux d’éradication obtenus avec la trithérapie à base de clarithromycine ont diminué pour être actuellement inférieurs à 70%. La résistance primaire à la clarithromycine est la principale cause de l’inefficacité de cette trithérapie.  
Les auteurs ont voulu comparer l’effet d’une thérapie concomitante de 10 jours (lansoprazole 30 mg, amoxicilline 1 g, clarithromycine 500 mg et métronidazole 500 mg, deux fois par jour), d’une tri-thérapie de 14 jours (lansoprazole 30 mg, amoxicilline 1 g et clarithromycine 500 mg, deux fois par jour) et d’une quadri-thérapie avec bismuth de 10 jours (dicitrate de bismuth tripotassique 300 mg quatre fois par jour, lansoprazole 30 mg deux fois par jour, tétracycline 500 mg quatre fois par jour et métronidazole 500 mg trois fois par jour) sur l’éradication d’Helicobacter pylori.
Entre juillet 2013 et avril 2016, 1620 patients ayant une infection à H. pylori ont été randomisés dans neuf centres médicaux à Taïwan. Les fréquences d’éradication étaient de 90,4% en cas de quadrithérapie à base de bismuth de 10 jours, de 85,9% en cas de traitement concomitant de 10 jours et de 83,7% en cas de trithérapie de 14 jours. En revanche, la fréquence des événements indésirables était respectivement de 67%, de 58% et de 47%.
La quadrithérapie de 10 jours à base de bismuth s’est révélée supérieure à la trithérapie de 14 jours (différence de 6,7 points de pourcentage ; IC95%=[2,7–10,7] ; p = 0,001), mais pas au traitement concomitant de 10 jours. Le traitement concomitant de 10 jours ne s’est pas révélé supérieur à la trithérapie de 14 jours.

Référence :
Liou JM, Fang YJ, Chen CC et al.
Concomitant, bismuth quadruple, and 14-day triple therapy in the first-line treatment of Helicobacter pylori: a multicentre, open-label, randomised trial.
Lancet. 2016 Nov 12;388(10058):2355-2365.
Retrouver l’abstract en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
X