Actu.médicalesOncologie

Sans savoir si ça fonctionne:les oncologues recommandent le cannabis thérapeutique à leurs patients

Aux Etats-Unis, 80% des oncologues déclarent avoir déjà abordé la question du cannabis thérapeutique avec leurs patients, mais moins de 30% d’entre eux estiment être suffisamment informés pour faire de telles recommandations.

Près de la moitié des oncologues recommandent la consommation de marijuana à des fins thérapeutiques à leurs patients sans être suffisamment informés sur le sujet, selon une nouvelle étudepubliée dans le Journal of Clinical Oncology.

Première enquête nationale

Il s’agit de la première enquête nationale sur le sujet depuis que l’usage du cannabis thérapeutique est autorisé aux Etats-Unis. Rappelons que les produits disponibles en pharmacie ne contiennent jamais plus de deux substances actives, là où le cannabis à l’état brut en contient plus d’une centaine.

80% des oncologues interrogés ont déclaré avoir déjà abordé la question du cannabis thérapeutique avec leurs patients, mais moins de 30% d’entre eux ont estimé être suffisamment informés pour faire de telles recommandations. Même si l’usage thérapeutique du cannabis est légal dans plus de la moitié des Etats américains, “les preuves scientifiques appuyant l’utilisation de la marijuana médicale en oncologie sont encore très minces, ce qui place les médecins dans une position très inconfortable”, rappelle le docteur Ilana Braun, du Dana-Farber Institute of Adult Psychosocial Oncology.

Jusqu’à présent, aucun essai clinique randomisé ne s’est penché sur les effets de la marijuana médicale chez les patients atteints de cancer, de sorte que les oncologues ne se fient qu’aux recherches sur l’utilisation du cannabis à des fins médicales dans le traitement de maladies autres que le cancer.


Un complément efficace au traitement standard de la douleur

Deux tiers des oncologistes interrogés pensent pourtant que la marijuana médicale est un complément efficace au traitement standard de la douleur. Pour eux, le cannabis thérapeutique est tout aussi, voire plus performant que la médication classique contre les effets secondaires de la chimiothérapie comme la nausée ou le manque d’appétit.

Une étude publiée dans The European Journal of Internal Medicine a démontré que le cannabis thérapeutique serait effectivement efficace pour soigner les douleurs chez les personnes âgées. 901 patients de plus de 65 ans ont participé à cette recherche. Tous souffraient de douleurs liées soit au cancer, à la maladie de Parkinson, au stress post-traumatique, à une colite ulcéreuse (maladie inflammatoire de l’intestin), ou encore à la maladie de Crohn. Après six mois de traitement à base de cannabis thérapeutique, plus de 93% des participants ont déclaré que leur douleur avait diminué de 4 à 8 points sur une échelle allant de 1 à 10. Plus de 70% des patients ont affirmé qu’ils ressentaient une amélioration globale de leur état.

Bouton retour en haut de la page
X