Actu.médicalesCardiologie

Se priver de gluten n’apporte aucun bénéfice cardiovasculaire

Les personnes non atteintes de maladie cœliaque n’ont pas de raison de se priver de gluten. Non seulement cette restriction ne protège pas contre le risque d’événement coronarien mais en plus, elle est associée à une plus faible consommation de céréales complètes qui ont, elles, un effet protecteur. Ces travaux sont parus dans le BMJ.

La consommation de gluten n’est pas associée au risque coronarien à long terme. Par contre le fait de ne pas en consommer entraine une réduction des apports en céréales complètes qui pourrait contribuer à augmenter ce risque !
Autant dire que la promotion des aliments sans gluten chez les personnes qui ne présentent pas de maladie cœliaque n’est pas recommandée. Voilà en résumé, les conclusions d’une étude au long cours menée à partir des données de deux cohortes, la Nurses’ Health Study et la Health Professionnals Follow-Up Study.

Elles incluaient respectivement 64.714 femmes et 45.303 hommes ne présentant pas d’antécédent de maladie coronarienne. Les participants ont complété des questionnaires alimentaires tous les quatre ans entre 1986 et 2010 permettant d’évaluer leur consommation de gluten, avec 26 ans de suivi.
Les auteurs ont calculé que les plus faibles consommateurs avaient une incidence de maladie coronarienne de 352 pour 100.000 personnes-années (quintile le plus bas), alors que pour les plus gros consommateurs (quintile le plus élevé) elle était de 277 événements pour 100.000 personnes-années. Mais après ajustements, le gluten n’était finalement pas associé au risque coronarien.
Par contre, les auteurs ont constaté une consommation plus faible de céréales complètes chez ceux qui se privaient de gluten alors qu’elles représentent un facteur protecteur sur le plan cardiovasculaire.

Référence :
Benjamin Lebwohl et al.
Long term gluten consumption in adults without celiac disease and risk of coronary heart disease: prospective cohort study
BMJ 2017;357:j1892
[Retrouvez l’abstract en ligne]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
X