Actu.médicalesInféctiologie

Traitement corticoïde : le risque infectieux multiplié par deux

Les traitements par corticoïdes sont associés à un risque plus élevé de survenue de pathologies infectieuses par rapport aux personnes non exposées. Des chercheurs français et anglais ont réalisé une vaste étude de cohorte populationnelle pour évaluer les risques d’infections et leurs déterminants chez les personnes ayant reçu des corticoïdes en ambulatoire. Ils viennent de publier leurs résultats dans la revue Plos Medicine.

Il n’existe que peu de données précises sur les risques d’infections bactériennes, virales, fongiques et parasitaires chez les personnes exposées à des glucocorticoïdes par voie systémique. Les auteurs ont voulu évaluer ces risques et leurs déterminants en termes de durée d’exposition et de facteurs de risque cliniques et biologiques.
Ils ont examiné les bases de données anglaise de soins primaires « The Health Improvement Network » (THIN) et ont comparé 275.072 patients traités par corticoïdes (15 jours minimum) à ceux non traités par corticoïdes ayant les mêmes pathologies.cortisone

Les risques relatifs ajustés d’infections étaient augmentés de 2,1 pour les infections cutanées jusqu’à 5,84 pour les infections respiratoires basses. En revanche, ils n’avaient pas plus de risque pour la varicelle, les dermatophytoses et la gale.
Ces risques étaient stables tout au long de la durée d’exposition au traitement : seuls les risques de candidose et d’infections respiratoires étaient plus élevés dans les premières semaine de traitement. Ces risques augmentaient avec l’âge, le diabète, la dose de corticoïdes et de bas taux d’albuminémie.
Les auteurs concluent que ces résultats réitèrent que les corticoïdes, même pour des courtes durées de prescriptions, sont associés à un nombre d’infections (bactériémies, infections respiratoires, zona, candidoses…) deux fois plus élevé.

Référence :
Fardet L, Petersen I, Nazareth I.
Common Infections in Patients Prescribed Systemic Glucocorticoids in Primary Care: A Population-Based Cohort Study.
PLoS Med. 2016 May 24;13(5)
Retrouver l’article en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
X